Logo Teacch

TEACCH est un programme dont le berceau se trouve en Caroline du Nord. Il est géré par l’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill. Pour autant, le rayonnement de l’approche TEACCH dépasse largement les frontières intérieures et extérieures des Etats-Unis, en raison de ses activités de formation et de ses nombreuses publications.
Créé au début des années 70 par le défunt Eric Schopler, Ph.D., le programme TEACCH a développé le concept d’une « Culture de l’Autisme » comme une manière d’aborder les schémas caractéristiques de pensée et de comportement qu’on retrouve chez les individus présentant ce diagnostic. La « Culture de l’Autisme » implique

  1. Puissance du canal visuel par rapport aux autres sens et prédilection pour le traitement visuel des informations (comparé aux difficultés de traitement des informations auditives, en particulier du langage).
  2. Attention souvent focalisée sur les détails et difficulté à saisir la signification globale des détails mis bout à bout.
  3. Difficultés à associer des idées.
  4. Difficultés à organiser les idées, le matériel et les activités.
  5. Difficultés d’attention (Certains individus se laissent facilement distraire, d’autres éprouvent des difficultés à déplacer leur attention vers une autre activité au moment des transitions).
  6. Difficultés de communication, qui varient en fonction du niveau de développement, mais qui comprennent systématiquement une altération du maniement social du langage (« pragmatique »).
  7. Difficultés à saisir/manier les concepts de temps, notamment le temps qui avance trop vite ou passe trop lentement, difficultés à repérer le début, le milieu ou la fin d’une activité.
  8. Tendance à s’attacher aux routines, avec pour conséquence la difficulté à généraliser des activités hors de la situation d’apprentissage initiale et les perturbations dans les routines qui peuvent s’avérer contrariantes, déroutantes ou pénibles.
  9. Intérêt très prononcé pour les activités favorites et besoin très fort de s’y adonner, avec des difficultés à s’en défaire une fois qu’on s’y est engagé.
  10. Préférences et aversions sensorielles marquées.

Les objectifs à long terme poursuivis par l’approche TEACCH résident à la fois dans le développement des compétences et dans l’épanouissement des besoins humains fondamentaux que sont notamment la dignité, le fait de s’adonner à des activités utiles et personnellement significatives, le sentiment de sécurité, la perception d’efficacité personnelle et la confiance en soi. Pour atteindre ces objectifs, TEACCH a mis au point un programme d’intervention appelé « Enseignement Structuré ».

Les principes de l’Enseignement Structuré impliquent de :

  • Comprendre la culture de l’autisme.
  • Développer pour chacun un projet individualisé centré sur la personne et la famille, plutôt que d’utiliser un programme d’enseignement standard.
  • Structurer physiquement l’environnement.
  • Utiliser des supports visuels pour rendre l’ordre des activités se déroulant sur la journée à la fois prévisible et compréhensible.
  • Utiliser des supports visuels pour rendre les activités individuelles compréhensibles.
TEACCH ne s’applique qu’aux enfants.
TEACCH fonctionne pour les personnes avec des troubles du spectre autistique (TSA), quel que soit leur âge. Par exemple, notre programme de soutien à l’emploi et notre programme résidentiel et professionnel pour adultes sont très populaires et apportent la preuve de l’efficacité des techniques et principes de l’Enseignement structuré appliqué à la personne adulte (Mesibov, Shea, & Schopler, 2005; Van Bourgondien, Reichle, & Schopler, 2003). Sur le plan individuel et si besoin, nous offrons un service de consultation individuelle, de consultation conjugale et d’orientation professionnelle aux étudiants d’université, étudiants diplômés et aux autres personnes avec TSA ayant un travail et une vie autonome.

TEACCH ne s’applique qu’aux personnes souffrant de retard mental.

TEACCH fonctionne pour les personnes avec TSA, quel que soit leur niveau de développement, depuis les personnes présentant un retard mental sévère jusqu’à celles ayant une intelligence supérieure et un parcours universitaire.

TEACCH ne s’applique qu’aux élèves/étudiants qui sont dans une classe d’enseignement spécial pour personnes avec autisme.

L’Enseignement Structuré peut être utilisé quel que soit le cadre d’enseignement, y compris dans les classes ordinaires, les cours « spéciaux » comme la musique, les disciplines artistiques, l’EPS et les langues étrangères, les séances d’ergothérapie ou d’orthophonie, de même qu’à la cafétéria, dans le bus scolaire ou dans la cour de récréation. Un étudiant n’a pas besoin d’évoluer dans une classe d’enseignement spécial pour recevoir les supports d’information visuelle et d’organisation de l’Enseignement Structuré.

De plus, les services basés sur l’approche TEACCH sont désormais utilisés avec les personnes depuis la petite enfance et tout au long de l’âge adulte dans de multiples lieux, y compris au sein des programmes d’intervention précoce ; classes de l’enseignement public et privé; au sein des familles, des programmes résidentiels et logements privés; des groupes de jeu et autres groupes sociaux; camps de vacances et autres activités de loisirs; séances de consultation individuelle / collective; lieux de travail en milieu protégé ou non.

TEACCH n’enseigne pas le langage.

Les professionnels du Département TEACCH ont été des pionniers pour ce qui est des méthodes d’enseignement et de renforcement du langage chez les personnes ayant des troubles du spectre autistique (Schopler & Mesibov, 1985; Watson, Lord, Schaffer, & Schopler, 1989). Nous estimons que la communication significative et spontanée doit être un objectif vital pour toutes les personnes atteintes de TSA (Mesibov, Shea, & Schopler, 2005).

Nous conseillons fortement d’introduire une composante visuelle ou physiquement concrète dans les activités ayant pour objectif l’apprentissage du langage et/ou de la communication sociale, et ce, en raison de la puissance relative du traitement visuel des informations et des difficultés de compréhension auditive dont font preuve en général les personnes présentant des TSA.

En se concentrant sur l’autonomie, TEACCH aboutit à encore plus d’isolement pour les personnes présentant des TSA, qui sont – déjà au départ – des personnes solitaires. Bien que l’Enseignement Structuré accorde une haute importance à l’autonomie, en en faisant l’un des objectifs éducatifs prioritaires, le développement des interactions sociales agréables et les relations sociales constructives sont également des priorités importantes. L’Enseignement Structuré peut être un excellent outil pour faciliter le déroulement des activités sociales qui, sans cela, seraient trop imprévisibles ou déroutantes pour les personnes présentant des TSA (Mesibov, Shea, & Schopler, 2005).

L’approche TEACCH est une approche pratique de l’autisme, centrée sur la famille, fondée sur les preuves, basée sur une conceptualisation théorique de l’autisme, soutenue par la recherche empirique, enrichie par une expertise clinique approfondie, et remarquable pour le soutien souple et centrée sur la personne qu’elle apporte aux individus, quel que soient leur âge et leur niveau de compétences.

Mesibov, G.B., Shea, V., & Schopler, E. (with Adams, L., Burgess, S., Chapman, S.M., Merkler, E., Mosconi, M., Tanner, C. & Van Bourgondien, M.E.). (2005). The TEACCH approach to autism spectrum disorders. New York: Kluwer Academic/Plenum.
Schopler, E. & Mesibov, G.B. (Eds.). (1985). Communication problems in autism. New York: Plenum.
Van Bourgondien, M.E., Reichle, N.C., & Schopler, E. (2003). Effects of a model treatment approach on adults with autism. Journal of Autism and Developmental Disorders, 33, 131-140.
Watson, L.R., Lord, C., Schaffer, B. & Schopler, E. (1989). Teaching spontaneous communication to autistic and developmentally handicapped children. Austin, TX: Pro-ed.

Ce texte est une traduction d’un document élaboré par le professeur Gary B. Mesibov, ancien directeur de la Division TEACCH.

En savoir plus :