Les patients schizophrènes pâtissent d’une mauvaise prise en charge somatique, d’un repérage insuffisant de la dépression et de troubles cognitifs spécifiques, constatent Franck Schürhoff et al. dans un article paru dans « ...

En savoir plus >>